22 septembre 2006

I Have a Dream!

J'ai un rêve! Un jour, nos petits-enfants lèveront les yeux vers le ciel par une belle nuit étoilée et, comme par miracle, ils verront le visage bienveillant d'Odile qui les guide, ce qui les conduira à former un mode meilleur, sans violence, sans guerre, sans opression. Ce sera un monde prospère, ouvert, uni et solidaire où toute l'humanité vivera dans l'harmonie.

Afin d'atteindre cet objectif ambitieux, j'ai décide de mettre en branle un de mes points principaux de mon programme d'administrateur (voir mon premier message) c'est à dire "graver, à l'aide d'un laser géant, l'emblème de notre illustre trio sur la face visible de la lune". Et oui, vous avez bien compris. Je ne suis pas tel un vulgaire politicien qui renie continuellement ses promesses électorales. J'ai pris des engagements et je vais les tenir. C'est la réputation du musaraignisme qui est en jeu...

Toutefois, afin de rendre ce nouveau projet national d'envergure plus réalisable, j'ai pris la décision difficile de faire un compromis. Ce projet sera fusionné avec le programme spatial qui était présentement à l'étude (car, c'est bien connu, toute grande nation aspirant à devenir une superpuissance mondiale se doit d'avoir un programme spatial digne de ce nom, sous peine d'être la cible de la risée générale lors de nos discours à l'ONU).

Lors de ma dernière rencontre avec le Conseil Suprême des Hautes Études Stratégiques, ses membres ont avalisé (1 vote pour, 0 contre, 0 abstentions) les objectifs généraux et le plan initial du projet.

Voici d'ailleurs un schéma explicatif du plan en question:

Bien que ce projet soit encore à la phase de l'élaboration, voici comment j'ai pensé que l'on pourrait procéder:
  1. On fabrique un Laser Géant (Carlos va s'en charger, comme vous pouvez le voir sur son site, c'est un ingénieur expert en haute technologie et en gadgets divers)
  2. On achète 2 billets à bord d'une fusée russe Soyuz, puisque ces dernières sont maintenant disponibles pour les touristes de l'espace.
  3. L'un d'entre nous utilisera son billet pour s'envoler dans l'espace. Il agira à titre d'opérateur du Laser Géant.
  4. L'autre place à bord sera utilisée pour transporter le Laser Géant (car après avoir fait des recherches exhaustives, j'ai constaté qu'il n'y a pas de soute à bagage dans une capsule Soyuz...)
  5. Au cours d'une activité extra-véhiculaire (EVA), l'opérateur du Laser Géant utilisera ce laser pour graver le portrait d'Odile sur la Lune.
  6. Retour sur Terre et acclamation de la foule en liesse.
Voici une image de la fusée que nous allons utiliser:
Évidemment, ce plan doit conserver des dimentions modestes afin que nous puissions le réaliser malgré nos moyens plutôt limités.

Il ne reste pour le moment que quelques petits détails à régler...
Tout d'abord, le prix des billets est de 20 millions de dollars l'unité (je ne sais pas si, puisqu'on en achète deux, on aura droit à une escompte...). Afin de financer ce montant de 40M$, j'ai eu quelques idées.
  • On pourrait se déguiser en scouts et vendre des barres de chocolat au porte-à-porte. En faisant 2$ de profit par barre, il nous suffirait alors d'en vendre seulement 20 millions.
  • Guillaume pourrait chanter dans le métro, les passants nous donneraient alors de l'argent pour qu'il cesse.
  • On pourrait remporter consécutivement les Prix Nobels de physique, de chimie, de littérature, de médecine, d'économie et de la paix. À 2 millions de dollars par prix, nous aurions alors déjà amassé la moitié du coût d'un billet.
  • On se déguise en commandos (il fallait que je dise ça...), on cambriole une banque puis, une semaine plus tard, on s'autodénonce afin de toucher la récompense.
  • Je suis ouvert à toute autre suggestion raisonnable
Grâce à ce grand projet, je fais la prédiction que notre groupe sera alors enfin reconnu à sa juste valeur et nos petits-enfants vivront dans un monde meilleur.

4 commentaires:

Alan a dit...

J’ai fait parti des scouts il y a quelques années, je suis donc disposé à vous donner mon costume de scout pour votre fabuleuse vente de 20 millions de barres de chocolat.

(Je suis sur qu’il vous fera à merveille surtout si vous y rentrez les quatre en même temps.)

Alan, le (pas si) fier frère de Carlos.

Benoit a dit...

Merci Alan pour tes encouragements et tes idées brillantes!

On voit bien maintenant qui est le véritable cerveau de ta famille. Carlos doit sûrement te consulter souvent.

Carlos a dit...

Excellente idée Benoit. Ça rejoint mon idée de construire un immense monument à Odile (genre aussi haut que l'atmosphère). Mon frère est à l'oeuvre avec les plans en 3D de ce projet (il aime dessiner en 3D).

Ah oui! J'accepte de fabriquer le LASER géant codename gros-cornichon. Pour la fabrication il va falloir prévoir l'achat de beaucoup de ruban adhésif (1000$) et 20 millions de pointeurs laser du dollarama (20M$)dans ton budget.
Pour l'instant, je garde encore les plans de fabrication secret pour empêcher que des espions malveillant me volent l'idée.

Guillaume a dit...

Merveilleux projet, Benoit, on voit que tu as le sens des proportions: pour le Trio de la Musaraigne Constipee, ne visons rien de moins que la Lune!

Ceci dit, j'ai une excellente nouvelle: le laser qu'il te faut existe deja! J'en ai deja realise les plans il y a un an et demi. Ce laser spatial porte le nom de BELGE (Brulons, Ecrapoutissons et Laminons les Gogosses Extraterrestres) et il prend la forme d'un immense Manneken Pis dote d'un chapeau de paille en panneaux solaires et dont le laser est place a un endroit strategique...
A l'origine, le BELGE a ete concu pour faire exploser Mars (par mesure preventive contre l'installation d'un camp d'entrainement de terroristes), mais il serait aise de s'en servir a des fins artistiques en diminuant quelque peu la puissance.
L'autre avantage est que ce laser est muni d'un reacteur, situe dans les fesses du Manneken Pis, qui lui permet d'etre autonome et nous rend independant du programme spatial russe.
Il ne reste donc, pour passer du reve a la realite, qu'a construire le dit BELGE et a l'envoyer dans l'espace, ce qui ne saurait etre un obstacle digne du Trio de la Musaraigne.

En avant, vers l'art spatial!